Lutter contre la constipation

Écrit par les experts Ooreka
Lutter contre la constipation

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

La constipation est une difficulté à évacuer les selles qui est généralement bénigne, mais qui devient rapidement pénible lorsque les matières fécales s'accumulent. Il est pourtant simple d'adopter une bonne hygiène de vie permettant d'éviter ce désagrément et de lutter contre la constipation.

1 Prévenez la constipation

Pour prévenir la constipation, plusieurs attitudes assez simples doivent être observées :

  • Ne différez pas vos envies d’aller aux WC.
  • Buvez un grand verre d’eau (de préférence chaude) chaque matin au lever.
  • Hydratez-vous régulièrement chaque jour en consommant de l’eau, du thé, des jus de fruits (jus de pruneaux et de raisins, notamment), de la soupe, etc.
  • Consommez des fibres que vous trouverez dans des aliments tels que les céréales complètes, les fruits et les légumes, les noix, etc. Privilégiez en particulier les pruneaux, les figues et les raisins secs.
  • Pratiquez une activité physique ou sportive.

2 Soulagez la constipation

  • Soyez patient lorsque vous allez aux WC, en fonction des périodes votre côlon peut avoir besoin de temps pour être efficace.
  • Même si vous n’en avez pas spécialement envie, créez une sorte de rituel consistant à vous rendre aux WC chaque matin après votre petit-déjeuner, à peu près à heure fixe.
  • Ne forcez pas spécialement, mais tâchez plutôt de détendre vos muscles au niveau du périnée.
  • Adoptez une position du tronc légèrement penchée en avant. Vous pouvez également faire en sorte de surélever légèrement vos pieds en les posant sur un petit marchepied.

3 Traitements allopathiques de la constipation

Le traitement allopathique de la constipation reposera essentiellement sur la prescription occasionnelle de laxatifs.

Seront utilisés :

  • des laxatifs osmotiques comme le lactulose ;
  • des lubrifiants (essentiellement des suppositoires à la glycérine) ;
  • des laxatifs ramollissant les selles (à base de psyllium par exemple) ;
  • des laxatifs stimulants (contenant par exemple du boldo, de l’huile de ricin, etc.).

Certains traitements associent plusieurs principes actifs.

4 Homéopathie contre la constipation

L’homéopathie peut être très utile dans le traitement de la constipation.

  • Si les selles sont dures et sèches et qu’un effort important doit être fourni, on prendra Aliumina, Anarcadium ou Lycopodium.
  • Si la constipation s’accompagne d’une douleur rectale (constipation plutôt chronique), on prendra soit Ignatia soit Hydrastis. En cas d’hémorroïdes associées, on prendra trois doses de Graphite 5 CH au cours d’une même journée.
  • Si l’envie d’aller à la selle est régulière, mais improductive, on recommande Nux vomica en 5 CH.
  • Au contraire, si le patient n’éprouve jamais le besoin d’aller à la selle on recommandera Opium en 9 CH.
  • Si les muqueuses sont sèches, on prendra Bryonia alba en 5 CH (trois doses le même jour).
  • Si les selles sont sèches et fines, on prescrira du Causticum en 9 CH.

5 Phytothérapie contre la constipation

Parmi les solutions pour lutter contre la constipation, plusieurs plantes existent :

  • Les graines de lin permettent de retenir l’eau, d’augmenter le volume des selles et de diminuer le temps de la digestion. Consommez trois fois par jour de 5 à 10 g de graines de lin après les avoir laissé tremper pendant 20 minutes dans 150 ml d’eau. Prenez au moins cette même quantité d’eau en même temps que les graines. Évitez de les prendre le soir au coucher.
  • Les graines de psyllium sont elles aussi efficaces pour lutter contre la constipation en augmentant le volume des selles et en les ramollissant. Elles existent sous de très nombreuses formes telles que les gélules, les poudres, les granulés, en flocons... Il est également possible de les consommer telles quelles à raison de 10 grammes dans 100 ml d’eau une à trois fois par jour. Buvez immédiatement le mélange et prenez 200 ml d’eau après.
  • L’aloe vera peut aussi être utilisé. Il fonctionne comme un irritant et va accélérer le transit intestinal. Il sera pour cela utilisé sous forme de poudre et pris à raison de 30 à 120 mg par jour. En tant que laxatif, ce traitement ne doit pas être pris plus d’une dizaine de jours sans avis médical.
  • La bourdaine favorise la souplesse des selles et stimule les contractions intestinales ainsi que la production de mucus au niveau du côlon. Elle est à consommer à raison de maximum 30 mg de dérivés anthracéniques (son principe actif) par jour. Elle peut être consommée en teinture-mère à raison de 30 gouttes trois fois par jour. En tant que laxatif, ce traitement ne doit pas être pris plus d’une dizaine de jours sans avis médical.
  • Le séné est également une plante laxative à utiliser à raison de maximum 30 mg de sennosides (son principe actif) par jour (l’équivalent de 2 g de la plante). En tant que laxatif, ce traitement ne doit pas être pris plus d’une dizaine de jours sans avis médical.
  • Le boldo peut être employé sous forme d’infusions de 10 minutes à raison de deux grammes de feuilles sèches par tasse d’eau bouillante. Prendre une tasse avant chaque repas (pendant un mois maximum).

Il est également possible d’utiliser de l’argile verte en mettant une cuillerée à soupe d’argile dans un verre d’eau et en laissant reposer une nuit. Le lendemain matin, buvez l’eau en laissant la vase argileuse au fond du verre. Répétez l’opération plusieurs jours de suite.

Remarque : faites attention, car l’argile annule l’effet des médicaments qui sont pris en même temps.

6 Aromathérapie contre la constipation

Plusieurs huiles essentielles (HE) peuvent s’avérer intéressantes pour lutter contre la constipation.

  • L’HE de Gingembre :
    • 2 gouttes en massage en larges cercles sur le ventre ;
    • en ingestion à raison d’une goutte dans une cuillère d’huile d’olive avant les repas.
  • Un mélange d’une goutte de chacune des HE suivantes :
    • gingembre ;
    • basilic ;
    • marjolaine ;
    • térébenthine ;
    • une cuillère à café d’huile végétale.

Appliquez ce mélange et massez sur le ventre et les lombaires trois fois par jour.

  • Autre préparation possible, avec une goutte de chacune des HE suivantes :
    • gingembre ;
    • basilic ;
    • estragon ;
    • pin maritime.

Ce mélange est à avaler avant chaque repas dans une cuillerée d’huile d’olive.

Remarque : les HE sont contre-indiquées chez les femmes enceintes, allaitantes et chez les enfants.

Matériel pour lutter contre la constipation

Imprimer
Argile verte

Argile verte

5 € le kilo

Comprimés homéopathiques

Comprimés homéopathiques

Environ 2 € le tube

Graines

Graines

En moyenne 13 € les 300 g

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Teinture mère

Teinture mère

Selon plante

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !