Constipation : qui est concerné ?

Sommaire

 

En France, on estime que 15 à 35% des adultes sont régulièrement constipés. La constipation est également un problème fréquent chez les enfants, puisque environ deux à trois enfants sur 10 s'en plaignent.

Constipation : les femmes 3 fois plus touchées

La constipation est 3 fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et elle concernerait une femme sur deux. Cette susceptibilité est principalement due aux hormones féminines, et en particulier à la progestérone, qui agit directement sur les intestins.

En outre, la constipation est très fréquente chez les femmes enceintes.

Lire l'article Ooreka

La constipation du bébé et de l'enfant

Près d'un tiers des bébés et des enfants sont régulièrement constipés. Dans la plupart des cas, la constipation est due à une alimentation inadaptée et elle est facile à soigner. Mais ce symptôme banal peut parfois révéler une maladie plus grave, d'où l'importance pour les parents d'être vigilants.

Lire l'article Ooreka

Un risque accru chez les personnes âgées

Les personnes âgées sont elles aussi à risque de constipation, quel que soit leur sexe. En effet, les seniors ont tendance à se déshydrater et à avoir moins d'activité physique, deux facteurs qui influent sur le transit intestinal. De même, les personnes alitées pendant de longues périodes sont très sujettes à la constipation.

Chez ces personnes, le traitement de la constipation repose avant tout sur une bonne alimentation et une bonne hydratation.

Il est néanmoins possible d'avoir recours à l'homéopathie et notamment à :

  • Silicea en 9 CH en cas d'atonie de l'intestin et d'envies d'aller à la selle constantes et inefficaces (ce type de constipation s'observe surtout chez des personnes frileuses, irritables, ayant tendance aux infections et épuisées et découragées physiquement et psychiquement après des maladies ou une suractivité).
  • Collinsonia en 4 CH en cas d'atonie de l'intestin (les selles s'accumulent et deviennent donc volumineuses), mais cette fois avec une congestion portale et pelvienne qui se traduit par des hémorroïdes et des douleurs du bas-ventre (ce remède homéopathique est plus particulièrement indiqué si, en plus de ces symptômes, les selles, claires, sont expulsées avec effort et suivies de douleurs.

De même, des remèdes aromathérapeutiques peuvent se révéler très efficaces, notamment les huiles essentielles de carvi et de menthe poivrée.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la constipation

Sommaire