Constipation : les examens médicaux

Écrit par les experts Ooreka

 

En cas de constipation qui dure depuis plus de deux semaines ou de douleurs importantes, il est impératif de consulter un médecin.

Constipation : quand faut-il consulter ?

Même si la constipation est fréquente et le plus souvent banale, elle peut aussi cacher une maladie grave. De plus, il est inutile de rester longtemps avec ce symptôme désagréable.

Il est donc nécessaire de consulter un médecin en cas de :

  • constipation qui dure depuis deux semaines (avec ballonnements et douleurs) ;
  • constipation avec du sang dans les selles ;
  • constipation accompagnée de symptômes comme des vomissements, un amaigrissement, fièvre...

La consultation en pratique

Même si c'est un sujet qui peut paraître tabou, sachez que la constipation est un motif très fréquent de consultation ! Le médecin vous interroge sur :

  • vos antécédents familiaux (pour savoir notamment s'il y a eu des cas de cancer colorectal dans votre famille)
  • la durée d'évolution de vos symptômes, la présence de signes associés à la constipation, comme des douleurs, des ballonnements, des saignements...
  • les médicaments que vous prenez, car certains peuvent constiper.

Ensuite, il palpera votre abdomen pour voir s'il sent des anomalies. Généralement, le médecin vous prescrit un traitement et des mesures diététiques. Si cela ne fonctionne pas au bout de deux mois, il faudra consulter à nouveau.

En revanche, si le médecin soupçonne un problème plus grave, il pourra vous prescrire des examens spécialisés.

Les examens spécialisés

Voici les examens complémentaires que le médecin peut vous recommander :

  • analyses de sang
  • coloscopie : cet examen consiste à introduire une sonde munie d'une caméra par l'anus pour observer l'intérieur du tube digestif
  • un toucher rectal (pour palper une éventuelle tumeur), avec examen du périnée pour rechercher une fissure anale, des hémorroïdes, et vérifier le tonus des muscles du sphincter

En l'absence de cause identifiable, deux autres examens peuvent être indiqués :

  • La mesure du temps de transit colique : il consiste à ingérer des gélules (marqueurs opaques aux rayons X) tous les jours pendant 6 jours, puis de faire une radiographie de l'abdomen pour visualiser l'avancement des marqueurs dans le tube digestif. Cela permet de mesurer le temps que mettent les aliments à transiter le long du tube digestif. Cet examen est facile à réaliser et totalement indolore.
  • La manométrie anorectale : cet examen vise à analyser le fonctionnement du rectum et de l'anus, en enregistrant les pressions à l'aide d'une sonde munie d'un ballonnet gonflable et reliée à des capteurs de pression. Cet examen permet d'identifier une maladie de Hirschsprung, un anisme (contraction anormale du sphincter de l'anus)...

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !